si vous avez du temps

Essalamou 3alaykoum oua 3aydoukoum moubarek .

Ya si Belahcene..

J’ai récemment  reçu un mail en envoie groupé comme toi , sans voir à qui il s’adressait particulièrement ,du moment que c’est entre architectes que ca circule , donc en répondant à l’expéditeur initial j’ai informé le même groupe à qui cela s’adressait déjà. L’inadvertance heureuse qui t’incluait dans les destinataires initiaux , m’a permis de confirmer mes doutes à propos de certains anciens :

un avis en plus , et quel avis ? le plus neutre et le plus juste, selon toi,

 je dis inadvertance  simplement , parce que je n’ai jamais cherché à te destiner quoi que se soit de particulier , puisque je te rejoins à propos de nos rapports nuls ... Je me rappelle même t’avoir refusé au secrétariat permanent du CNOA  en raison de la proposition insistante par certains membres..(anciens bien sûr)

aujourd’hui signataires du …… intitulé démission pour incapacité d’accord ,mais demande d’audience pour héritage de ce qu’il va rester de l’ordre là c’est effrontément osé  .

 Tu as espéré un peu , sinon tu ne serais pas venu attendre .et si par contre je t’avais retenu à ce poste ,aujourd’hui ca serait différent et là tu m’aurais surement défendu ; C’est naturel. je jure devant dieu que leurs arguments évoqués pour t’engager m’ont écœuré  au lieu de dire compétent ils m’ont dit meskine  ,je ne sais pas ce que tu aurais fait à ma place.

 

Au fait je dis falgou ,quand je ne peux pas le faire moi même et je le dis à quelqu’un que je connais et en qui j’ai confiance …dans les deux cas c’est faux………..compris ? on ne se connait que de trois (3) minutes ,je te cite et confirme .

demande à HOURIA BOUHIRED si j’ai voulu être là où je suis .

Ne t’en fais pas j’ai vraiment hâte d’en partir ,mais après le congrès bien sûr .

 

Si au moins tu me  reconnaissais une seule action positive à la tête de notre noble institution j’aurais dit Bellahcene fait dans le vrai, mais hélas accusés, vous êtes coupables un point c’est tout ,je doute de ton penchant .

 

tu fais bien partie de ceux (TOUILEB ,Moula,  Kahouadji , Ladjouz, Houria) qui m’aviez propulsé candidat à la présidence de l’ordre national , avec la promesse que je n’aurais rien à faire,l’agneau ,quoi ,malheureusement ,ya si Belahcene ,il y a des gens qui ne se laissent pas manipuler ,et ce ,pour rien au monde :…. j’en fais partie .

si moi comme président du conseil national je ne dois pas évoquer les grands principes de ; je te cite : [chanter le refrain de servir la profession et les intérêts des architectes] toi que chante –tu ? je démontre des défaillance par vos règlements et tu les renies ,que ou qui veut-tu couvrir ou défendre ?

l’expression « délit infamant » que tu sembles reprouver sort directement de vos textes , je n’ai rien inventé ;

et la « démission ridicule » pour la raison simple que si on démissionne :alors à quel titre on demande audience au ministre ?

De notre tableau national qui compte 4292 architectes inscrits, il n’y a que toi ancien routier des instances de l’ordre déjà traduit en conseil de discipline qui prend la défense de ses pairs, dont certains anciens despotes qui pensent que l’ordre est un jeu de relai :

  (–tu pars je prends , je pars tu prends-) minuterie réglée par un règlement intérieur sur mesure, pour lequel tu n’est pas étranger(adopté par le congrès ; les 31 mai & 1er juin 2006 ) et auquel nous nous référons encore pour te rassurer

 j’en ai évoqué les carences ,et j’attends toujours cette fameuse majorité, pour des propositions d’amendement ou d’adoption plus en rapport avec notre réalité d’aujourd’hui, faut-il dire nada pour expliquer que l’inspiration réglementariste Bellahcenienne leur manque.eh bien oui 9 membres pour qui la préoccupation semble ailleurs, exemple :couper les ailes de la base en reniant ma proposition

d’un cloa par wilaya ,ou favoriser l’anarchie pour dissiper le contrôle des mises à jour , pas de comptes à rendre au conseil national , pas de bilans ,pas de dossiers et ceci dans l’essentiel des pratiques de ta majorité .

Au fait toi qui connait si bien les règlements pour en avoir été un peu l’artisan, quels sont les pouvoirs du président au conseil national ? à mon avis pas grand-chose , je tranche en cas de parité des votes ,ce n’est pas encore arrivé . comment puis-je dominer neuf (9) membres ?

si là est la question ….. la réponse ne changera pas c’est l’argent .

                                 *les mises à jour contrôlées (code barre)beaucoup moins de fuites

                                 *les bilans financiers des cloas : rien ,pour brouiller les comptes

                                    Que dit votre règlement à ce sujet ?

                                 *sauter la quotepart du CNOA ,mauvaises habitudes des cloas qui

                                    perdurent encore.

                                    Que dit votre règlement à ce sujet ?

                                 *cloas vs délégations que choisir comme président de Cloa ?

                                     Entre se partager les cotisations à sept (7) cloas ou se

                                     les partager à quarante huit (48) le calcul me semble simple.

 

Je rappelle les ex-cloas parallèles qui m’ont fait confiance en cessant d’activer

    isolément et qui finalement avaient raison dans leurs démarches.

Je rappelle le compte bancaire misérable dont nous avons hérité garni de dettes

    et d’impayés

Je rappelle que les instances internationales des architectes attendent encore

    nos cotisations en souffrance de plus de quatre ans .

Je rappelle que la fameuse majorité démissionnaire a été chargée des dossiers :

                                * Règlement intérieur(statut-quo)

                                * règlement des concours(statut-quo)

                                * loi sur la maitrise d’œuvre  (statut-quo)                

                                * révision des honoraires maitrise d’œuvre(statut-quo)

                                * Préparation de la suite des assises  2006 (statut-quo)

                                * clôture de dossiers courants et proposer le programme

                                  génial Dont on ne m’a jamais fait part et que j’ai déjà réclamé

Pourquoi je n’ai pas dénoncé les membres défaillants  durant le premier mois d’exercice ?

Je te signale qu’une défaillance ne peut être perçue et effective qu’après son observation :

         * la première année de façon stricte ,,

         *avec tolérance la deuxième année ce qui est notre cas aujourd’hui.

les  irrégularités apparaissent avec  le temps ! Etant donné que ce n’était point mon objectif je ne pouvais m’y atteler …mais un grand Mais, les réactions de certains membres à l’idée d’un audit national ,ont éveillé mes soupçons , et plus je creusais dans ce dossier et plus ca réagissait ; laisser tout ca enchevêtré et partir ! Jamais , je démêle et je pars ,en laissant une place nette à ceux qui viendront après nous .c’est ma conviction, maintenant tu me crois ,tu ne me crois pas ,je m’en balance , et ce n’est pas toi qui balisera mon sens de l’honneur et de la responsabilité .

 

Ce sont bien sûr, le président , la secrétaire générale et le trésorier les coupables de tous ces maux je dis bien maux qui ont rongé l’ordre …voyons un peu de bon sens ya si Bellahcene je n’ai rien à t’apprendre là-dessus .nous deux on sait que tu as défendu l’indéfendable mais pour nos amis et confrères ils doivent savoir l’historique dans ses pratiques honteuses par moment .

Parlons de mes dépenses ou mes autorisations de dépenses que tu sembles si bien connaitre ,tu as le droit et le devoir de balancer ca en justice et si tu ne le fais pas, ton silence te rends complice, mais attention ca brûle, accusations fondées /pas fondées ? pour ca, y-a-t-il mieux que la justice ?

 

J’ai dû relire la parties me concernant personnellement dans ton texte , et j’ai compris que tu prêchais le faux pour avoir le vrai , alors tiens toi bien :

Sais-tu pourquoi on pêche facilement les piranhas ?..parce qu’ils mordent bien

 

L’accident dont tu parles est déjà arrivé, la CASNOS  ne m’a pas encore dit dégage comme tu t’es plu à l’écrire en gros caractères, Je suis diabétique ,depuis l’assassinat de mon frère ,donc malade chronique et pris en charge .

Affilié, et à jour. Et si c’est d’un autre accident que tu parles je te laisse le bon dieu .

 

Du coté professionnel j’ai déjà répondu au mail d’un certain saint augustin dont le style se confond si bien au tien , il a comme toi ,mis en doute ma crédibilité,

dans ma famille nous faisons face à çà au quotidien , et à 60 ans le tour a été déjà fait plusieurs fois et on a appris à se faire à tout surtout avec un nom aussi lourd . alors s’il te plait.

 

Ya  si Belahcene  je voulais  t’énumérer mes projets rémunérés par factures comme tu le dis ,mais je préfère te citer ce que tu n’est capable ni de faire ni de comprendre « le bénévolat » :

* étude complète du centre islamique  de Québec .

* étude et suivi du musée  du moudjahid à Ouled moussa

* responsable de conception et réalisation de tous les travaux de la mosquée

   Du 1er novembre à Batna et ce depuis 1990 à ce jour

*  étude et suivi de la place des martyres de Batna

*  Etude complète de trois mosquées à travers la wilaya de 3atna                                     

      * bénévole à tous les travaux d’aménagement à Batna et à Arris.

Tout est vérifiable à tout moment .

En plus de quelques concours où j’étais lauréat et qui ont été annulés :

  * Palais de justice à Batna

  * 1000 logements à Khenchela

  * 500 logements opipes àBatna

  * bibliothèque régionale àBatna

  * ministère des A/E plateau des anasser .

 

……………………………………………………………………………………………………………………………………

 

Il me semble que tu fais partie de l’ordre depuis sa création ou presque et moi depuis un an à peine ( deux ans dont une année d’embuches )

Quel bilan nous donnes-tu ? 16 cloas , 7 cloas , cloas parallèles , cloas perpendiculaires , règlement sur mesure , itinéraire unique pour arriver en tête des instances (sauf accident),caisses vides , 14ans d’existence et pas un siège convenable , une seule édition du tableau national et dans quelles circonstances .

Plus d’architectes à l’époque qu’aujourd’hui , serait-ce la mise à jour dont tout ton monde se fout ,qui a régulé , en  freinant la fraude ?

Qui doit quitter et qui doit rester ?

Notre bilan à nous ,en beaucoup moins de temps, et avec énormément d’embuches ,dans ses acquis et ses projections  , nous a valu les félicitations de consœurs et de confrères à travers toutes les wilayates et ont été exprimées sous forme de pétitions , de soutien et d’encouragement, c’est fini les tours de passe-passe , avec la communication (point capital de notre programme) c’est la majorité qui décide parce que là elle est informée .

Et pour arriver à un arbitrage démocratique et juste le congrès devient ‘passage obligé’ .

 




 

 

Monsieur Khaled BENBOULAID,

N'ayant  –et vous le reconnaissez- rien de commun, je ne puis vous autoriser à me tutoyer!

N'échappant à la règle, vous fonctionnez sur le ouï-dire & êtes loin de vous hisser au niveau convenable pour considérer comme faute grave le fait que quelqu'un –fusse-t-il-membre du Conseil national- qualifie un architecte de "mesquine"! Rappelez-vous, ma réaction à la fin de l'Assemblée générale élective des représentants de la profession au Conseil local de la région de Batna à la demande de Houria BOUHIRED, alors présidente du Conseil national, de remplacer un membre élu du dit CLOA par un architecte de la wilaya de Khenchela. J'avais considérer –et je considère toujours- que votre mandat transcende les limites wilayale!

Tiens, vous sous rappelez de la proposition –insistante dites-vous- de certains membres à me chargé du Secrétariat permanent du conseil national & vous me dites que vous étiez contre. Soit!

Remarques:

1-     Tout membre a la prérogative de faire des propositions au conseil au sein duquel il siège,  à celui-ci la charge d'apprécier & accepter ou rejeter et,

2-    Vous ne m'aviez pas refusé au secrétariat permanent, disons le sincèrement, vous aviez sournoisement occulté la proposition, au lieu de la soumettre à l'appréciation du conseil,

3-    J'étais venu – par égard au Conseil – pour négocier un contrat. Oui, j'étais venu parler travail!

4-   Et jusqu'à aujourd'hui, vous n'aviez eu ni la décence, ni le cran, ni l'intelligence & encore moins la responsabilité de me répondre!

5-    " Je me rappelle même t’avoir refusé au secrétariat permanent du CNOA  en raison de la proposition insistante par certains membres. (anciens bien sûr) …" Vous me l'écrivez aujourd'hui, vulgairement tel un parvenu qui renvoie un mendiant qui frappe à sa porte! Vous deviez, plutôt, vous rappeler comment j'ai dû faire –avec le Secrétaire général d'alors: Monsieur Mohamed Ighmouracen KAOUADJI- pour faire passer votre dossier de demande d'inscription au tableau national (session du CNOA, Guelma les 5 & 6 octobre 1998). Quant au terme d' "ancien" : je me dis si neuf (9) membres du conseil national sont anciens, quels sont les nouveaux? Ou à cinq (5), les restants ne peuvent –à eux seuls- que LEGALEMENT PARTIR, et ce, quel qu'ils soient!

6-   Oui, si vous aviez signé avec moi le CONTRAT de direction du Secrétariat permanent du Conseil national, ça aurait été autrement bien sûr. Je vous aurai, vous, les membres du bureau et le Conseil national conseillé et convenablement! Vous auriez su que le Président du Conseil national, n'est pas une instance;… *

Qu'un membre, ou autre citoyen, demande une audience à un Ministre pour quelconque motif même farfelu en quoi vous gène-t-il? Si je demandais au Président de la République une audience pour le motif que "Tataouine" n'est pas wilaya, vous me jetteriez en prison? Je me dois de signifier qu'on peut dire ce qu'on voudra sur mon compte, j'ai la conscience tranquille . . .

Je n'ai pas besoin qu'on parle de mes compétences, Monsieur:

a-      Les  différents règlements intérieurs de 1996 (approuvé par le CNOA réuni en session ordinaire à Alger en Février 96) & celui de 2006 (approuvé par le Congrès réuni en session extraordinaire à Zéralda en juin 98);

b-      L'extrait d'inscription au Tableau national & LE TABLEAU NATIONAL (pas le listing des architectes qui ont payé les cotisations, je dis bien le TABLEAU NATIONAL*);

c-       Le Code des Devoirs professionnels des architectes (approuvé par le CNOA & l'ensemble des présidents de CLOA en décembre 98 à Ghardaïa);

d-      Les dizaines de résolutions & décisions du CNOA dont la résolution 18 (approuvé par le CNOA et les présidents des CLOA en octobre 98 à Guelma);

e-      La Décision 01 * (approuvée le CNOA lors de sa 1ere session en décembre 95 à Alger) Le livre de banque & le livre de caisse;

f-        Le Règlement intérieur & la composition du Congrès électif 1999 (approuvé par le CNOA & puis par la Congrès à Zéralda en novembre 99);*

g-      L'Avant projet de Loi amendant & remplaçant le Décret législatif 94-18;*

h-      L'Avant-projet du Décret 96-293;*

i-        L'Avant-projet du Décret 98-153;*

j-        L'Avant-projet de décret portant inscription au Tableau national des architectes;*

k-      La proposition de "Citation de l'Ordre des Architecte d'Algérie" que nous avions attribué à Monsieur Saïd BENMERAD doyen de la profession (à l'époque vivant) lors de la session du CNOA élargie ai Présidents des CLOA tenue le 5 octobre 1998 à Guelma et au Wali de Ghardaïa lors du Congrès de novembre 1999.*

l-        Etc.

Oui, c'était moi, Monsieur!

Avec, moins de moyens (Il n'y avait au début aucun inscrit & nous avions inscrit jusqu'à novembre 99 au tableau national, mille (1000) architectes) les membres du Conseil national avaient le standing digne de l'architecte, Monsieur! Le Trésorier principal (toujours moi) de l'époque les hébergeait à l'hôtel "El-Djazaïr".

Les cérémonies de prestations de serment étaient organisées par l'institution de la république (CNOA) dans les locaux d'institutions de la République. Y était convié, de personnalités é responsables de l'Etat pour nous y écouter.

Nous considérions qu'un architecte est un diplômé de l'université avec Bac+5 que nous ne pouvions penser qu'il a besoin de leçons de morale!

La confiance régnait tout simplement pars qu'il y avait des relations de confiance! Je n'ai eu aucun problème pour recevoir la quotte part des cotisations & les frais* d'étude des demande d'inscription au Tableau national bien au contraire!

Loin de moi la volonté d'amoindrir le bilan de ceux avec lesquels j'ai eu l'honneur & le privilège de siéger au Conseil national (beaucoup d'entre eux sont aujourd'hui mes amis!) mais mon bilan est là       Monsieur Khaled BENBOULAID!

 

Je n'ai pas à demander à Mademoiselle Houria BOUHIRED, l'ex-présidente du CNOA: Vous êtes venu pars que vous l'avez voulu! Qui, à Batna, ne savait pas que vous entrez au CLOA pour viser haut très HAUT!

QUE VOUS RESTIEZ OU VOUS PARTIEZ –ENTRE NOUS- EN QUOI ME SENTIRAI-CONCERNE?

J e n'ai pas à vous reconnaître quoi que ce soit de positif ou de négatif: Les Conseils de l'ordre des architectes sont des institutions de la république. Ils sont régis par la Loi & la réglementation en vigueur. Vous ou quelqu'un d'autre à cette fonction changerait quoi pour moi ou la profession?

Vous êtes meilleur que certains & moins bien que d'autres. Seulement, je me dis qu'il ne viendrait jamais à l'idée de qui que ce soit d'inviter, de recevoir & ne négocier avec le représentant d'une association étrangère dont l'objectif & le but sont de gonfler le carnet de commande des architectes de leur pays qui, au demeurant, interdit la réciprocité! Et ce en contradiction avec les accords internationaux.*

Vous me reprocher de vous avoir propulser à la fonction de Président du CNOA (tu fais bien partie de ceux (TOUILEB ,Moula,  Kahouadji , Ladjouz, Houria) qui m’aviez propulsé candidat à la présidence de l’ordre national , avec la promesse que je n’aurais rien à faire, l’agneau ,quoi ,malheureusement ,ya si Belahcene ,il y a des gens qui ne se laissent pas manipuler ,et ce ,pour rien au monde :…. j’en fais partie).

Oui, en novembre 1995, j'avais proposé aux consœurs & confrères une solution* pour réussir le 1er Congrès de l'Ordre des architectes.

Oui, lors de ce même Congrès, j'avais proposé aux membres élus du 1er Conseil national la composition consensuelle du 1er Bureau*.

Oui, j'avais travaillé pour mener le Congrès électif de 1999 à l'élection d'un Conseil national cohérent.

Oui, j'avais ramené Mademoiselle Houria BOUHIRED au Conseil national pour en finir avec la pagaille qui régnait.

Mais,

Je n'avais rien fait pour vous, Monsieur Khaled BENBOULAID, et ce pour la simple raison que vous étiez loin de réunir les conditions, que moi je considère, minimales pour assumer cette fonction.*

Rappelez-vous bien: nos relations sont nulles! Lorsque vous & … êtes réunis pour composer le Conseil national la veille du "Congrès": c'était à mon "insu", non? Vous m'aviez évoqué, oui, mais pour charger l'un d'entrevous & un chauffeur de tenir ISOLE  avec –s'il le faut- la violence & pour charger deux autres parmi vous pour gonfler certains indus congressistes à me dénigrer s'il me venait de prendre la parole!

Il n'y a que moi, ancien routier qui aie été traduit en conseil de discipline, non cher Monsieur, nous étions quatre (4) *, renseignez-vous auprès de celui qui vous l'a glissé à l'oreille! Cherchez:

-           Le Procès-verbal de la dite commission de discipline & essayer de trouver ceux qui y ont siégé;

-          La décision du Conseil national,

-          Notre recours –légal- à l'instance hiérarchiquement supérieur qu'est le Ministre chargé de l'Architecture;

-          La lettre que monsieur le Ministre a écrite au Président du Conseil national d'alors;

-          Les décisions de Monsieur le Ministre annulant les sanctions prise à notre encontre;

-          La décision du Conseil national d'introduire les décisions de Monsieur le Ministre au Conseil d'Etat;

-          Enfin, les Ordonnances rendues par Le Conseil d'Etat.*

Je vous conseille de bien les lire. Ces documents vous sont indispensables en cette conjoncture (Conseil gratuit)

Vous me demandez ce que dit le règlement intérieur sur tel ou tel sujet tout en m'assurant que le Règlement intérieur que j'avais élaboré & qui a été adopté par le Congrès en 2006 est toujours en vigueur, alors:

1-       Lisez en premier le chapitre du "Congrès" et de l'élection des membres représentant la profession au Conseil national

Vous avez bien lu, le Congrès élit les représentants de la profession au Conseil national, PAS LE CONSEIL NATIONAL! Pensez à la nuance, elle est de taille!

2-       Relisez le bien, relisez aussi & surtout le DL94.07 & le DE96.293  & réfléchissez:

a-      Aux congressistes & à la validation des mandats des membres du Conseil national sortant, des membres des Conseils locaux & des quatre (4) délégués par Assemblée générale locale: légalement: 14 membres du CNOA + (7membres x 7CLOA) + (4 délégués x 7 AG)= *

b-      Au bureau du Congrès qui devait être élus par le congrès parmi les congressistes,

c-       Au règlement intérieur du Congrès

Et tirez les conclusions!

3-      Relisez encore une fois tous ces textes et cherchez quelque qui fait de vous (passez-moi l'expression) le "ZORO"

 

Quant à votre code-barres & que sais-je encore pour éviter les fraudes, quelles fraudes?

D'après-vous, de tout le dossier exigé dans les concours, votre mise à jour est le plus difficile à acquérir au point de lui consacré un budget faramineux…

Un document qu'on achète à 8000,00 DA!

Ne me dites pas que pour l'avoir, il faut tout un dossier car toutes les pièces sont devenues banales à forces de les copier & les insérer dans les dossiers de concours! Ceci sans remarquer que votre mise à jour est arrivée en début du 2eme semestre alors que tout est décidé bien avant!

 

Comment osez-vous accuser les CLOA d'avoir eu la mauvaise habitude de ne pas verser la quotte part du Conseil national alors que Moi, qui vais siéger au Conseil national pendant toute la période avant votre venu affirme le contraire?

Les bilans financiers? Commencez par analyser ceux qui vous ont été remis. Osez! Chiche! Et je sais de quoi je parle!

Et puis établissez les votre. Oui vos bilans annuels! Je présentai quant j'assumai les fonctions de trésorier principal au Conseil national, les bilans prévisionnels à la commissions national du budget, puis au Conseil national réuni en session élargie aux Présidents des Conseil locaux pour adoption. Et c'était sur la base de ces bilans que nous décidions, de montant des cotisations & des parts des CLOA & du CNOA.

Vous ne saviez –peut être pas- mais c'est:

1-        Dans le règlement intérieur,

2-       Dans mes passations de consignes que vous évitez!

         VOUS NE DITES PAS CE QUI VOUS FAIT PEUR DANS LES PASSATIONS DE CONSIGNE DU SECRÉTAIRE GENERAL SORTANT DU CONSEIL NATIONAL!

 

Vous me dites que le tableau national actuel compte 4292 architectes inscrits!

A mon départ, LE TABLEAU NATIONAL COMPTAIT PLUS DE SEPT MILLE ARCHITECTES INSCRITS!

VOUS AVEZ RADIE DES ARCHITECTES INSCRITS OU QUOI?

J'apprends aussi que les démissionnaires étaient chargés des dossiers qui les "dérangeaient apparemment" & quant je lis les intitulés des dossiers je constate le pataugeage dans des sujet qui ont déjà été tranché dans leur temps.

Le monde, l'Algérie, l'architecture, l'architecte en Algérie & les Conseils de l'Ordre des architectes ne sont pas nés avec votre arrivée, cher Khaled BENBOULAID!

 

Enfin, vous me faîtes l'indécence de me dire que vous avez réalisé des projets importants bénévolement en me citant quelques uns:

1-        Vous contrevenez à la LOI!*

2-       Comment voulez-vous que j'apprécie votre crédibilité à améliorer les honoraires & à introduire l'équité dans les concours d'architecture quant vous casser tous les prix en faisant le travail GRATUITEMENT

 

Enfin pour ce qui est des membres ex, démissionnaires ou . . .appelez, comme il vous est gré, ils sont majeurs, savent ce qu'ils font & sont capables de se défendre par eux même.

Pour le reste de votre écrit je note ***

 

Confraternellement

Si Azedine BELAHCENE.

 

Les (*) vous indiquent les parties que je ne peux vous fournir gratuitement.

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (7)

1. Moussadek 23/11/2010

Et hop, bien envoyé!

2. Abdelaziz D. 26/11/2010

C'est vrai, pourquoi Benboulaid refuse t il de faire les passataions de consignes avec l'un et demande à un autre?

3. Mik 30/11/2010

Hahahaha le benboulaid et la ouada ne savez pas qui était belahcene! bien fait pour leurs minets
tout lemonde remarque que sans belahcene l'ordre devient de la merde

4. elhoucine 02/12/2010

exact, ils le croient racaille comme eux. "ma yekra essafih illa li fih"
décrocher (avec quel procédé) 1000 logemùents alors que nous autres, on nous refuse 10... Ya benboulaid, une question à toi et à ouada:
Citez moi 1 seul concours que vous gagné où il y a eu plus de 2 participants! Chiche!

5. faty L. 06/12/2010

qui ne sais pas comment Benbouliad a eu les projets?
qui ne connais pas les methodes de Ouada?
Ils s'attaquent à Belahcene parsqu'il sais des choses sur eux et en plus il ne mange pas dans les ratelier. je suis temoin des années où il était president de cloa à guelma.
monsieur belahcene si tu me lis: tu es un HOMME!

J'ai fait part de ton message à Mr BELAHCENE par SMS.
L'Adiministrateur

6. anas 15/12/2010

merci chèr confrère BELAHCENE pour ce résumé succint très riche et consistant en données, votre place monsieur est la présidence du conseil national.

J'espere que le confrère Belahcene nous lira et te répondra.
L'Administrateur

7. EL HABIB 23/02/2011

Il y'a une question que je me pose?les délégations de wilaya existent-elles légalement.

Non, mais comme pour les APC, un Conseil local peut créer une déléguation qui le représente dans une ou plusieurs wilayas. Ceci existe depuis 1996 (exemple: Cloa de Ghardaia: déléguation d'El-Oued, Cloa de sétif: déléguation de Béjiaia). la connerie ou l'ILLEGALITE est que -par la faute de Bouhired & certains abbrutis- Les déléguations ont été généralisées juste pour occuper les architectes par les minables projets locaux & ne pas s'interresser aux vrais! Aujourd'hui, pendant que Benboulaid & ses minables consors nous parlent de CLOA par wilaya, voilà que le Ministère nous interdit l'exercice de notre profession: Lisez: "le chapitre Concours" dans le Décret présidentiel relatif aux marchés de l'opérateur public (Code des Marchés), l'instruction du Ministre de l'Habitat & de l'urbanisme du 15 novembre 2010 & l'Avant-projet de Loi sur la "TRAITRISE d'OEUVRE" que le même Minustère va présenter incessament au parlement.
L'Administrateur.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×