Ce que vous devez savoir sur les membres du CNOA

Nous avons ouir dire qu'aux dérnière nouvelles rien ne va plus au Conseil national de l'Ordre des architectes:

Le Président, la Secrétaire générale & le trésorier, après avoir fait à leur têtes en matière de gestion administrative & financière se sont retrouvés isolés.

Les réunions ne sont que des bagarres & des insultes.

la Secrétaire générale fait le lien pour "certains" & les ambassades pour les visas . . .

Le Président espère une nomination au Senat ou au gouvèrnement...

& le trésorier, quant à lui, il espère être un dignitaire ou notable dans sa wilaya pour avoir la priorité des miettes...

Remarquer:

1- Ces trois dirigeant, sans:

- l'accord du Conseil national,

- sans respecter la Loi & la réglementation régissant les institutions étatiques,

- sans . . .

2- dans l'oppacité totale,

ont loué pour cinq (05) ans en ayant cash le cabinet qu'occupait Madame OUADA (l'actuelle secrétaire générale):

Faites le calcul:

Cinq ans avec cent vingt mille (120000,00 DA) dinars algériens le mois payé d'un coup!

A- 120000,00 x 12 x 5 = n'est pas là un motant érmétant d'acheter un siège!

B- Qui est le propriétaire?

C- Quelle est sa relation avec madame Aicha OUADA?

Brrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

On comprend pourquoi ils s'entêtent à rester dirigeant du CNOA, Non?

8 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Commentaires (22)

1. belouar samia 25/10/2010

une tete de bureau qui pete les plomb< avec on peut aller loin en besogne pour le noble interet des architectes et c(et l'avis des connaisseur

2. Sihem Aloui 04/11/2010

Monsieur l'administrateur, laissez tomber.
J'ai essayer de discuter avec Madame OUADA et Monsieur BENBOULAID et bien ... rien à gratter, je ne pourrai imaginer qu'ils ont été à l'école!


Au dernières nouvelles, rien ne va plus au CNOA. Il paraîtrait que le Président, La secrétaire générale & le trésorier principal s'accroche aux postes et ne veulent pas céder la place!
Question: Quel est leur intérêts?
A vous de répondre.
L'Administrateur.

3. Hamza DIB 12/11/2010

Evidement qu'ils s'accochent, La Ouada qui utilise tous les moyens pour avoir les projets ne veut pas qu'on sache ses flasques.
Je crois que ce qu'a raconté sur elle Haja-houria est tout à fait vrai.
savez vous combien elle a de projets? qui les fait et qui les suit? quant elle se deplace, elle, c'est pour rencontrer les responsables (walis, directeurs,etc etc...)

4. Bahi 12/12/2010

Pourquoi elle cartonne tous les projets des wilays de Tiaret et de Djelfa et actuellement elle commence ceux de Béjaia !? et pourquoi des hôpitaux, des écoles et des centres de formations professionnels!?? Juste des questions !!

Si tu veux comprendre, essaies de savoir qui des responsables actuellement à Béjaia étaient à Tiaret & Djelfa... Quant au pourquoi es hôpitaux et les centre de formations professionnels, et bien: pour fourguer les copier-coller. sais-tu qu'elle n'a même pas été capable de suivre les programmes de logements de l'AADL à Alger et s'est faite résilier des contrat d'une valeur avoisinant les 40 millions de dinars.
L'Administrateur

5. anas 15/12/2010

C'est malheureux d'être appartenir à cette institution, laissant les confrères se débrouillent seuls ou faisant comme nos voisins qui sont régis par une réglementation assez claire. Cet état de fait se répercute dans la relation des architectes avec les administrations. Chaque répresentant d'un conseil local se prend pour un chef et déniche à lui seul la part des lions des projets en laissant des mièttes aux autres, espérant le retour de monsieur BELHACENE à la tête du Conseil National pour régler aux mieux nos problèmes et merci.

1- Les Benboulaid & Ouada ne te laisseront même pas les miètes: relis bien l'écrit de Benboulaid et vas sur le site de Ouada " technique et architecture.com " et tu comprendra!
2- Quant à Belahcene, encore faut il qu'il soit prêt à y retourner dans ce monde de ...
L'Administrateur.

6. anas 24/12/2010

alors faisant de ce site une vitrine des confrères honnêtes, d'une part pour qu'ils se manifestent et d'autre part pour qu'ils contribuent à canaliser les efforts menant à créer une institution équitable.

7. L'Administrateur 25/12/2010

Ok, je ne vois aucun inconvénient. Envoyer tout document, proposition, liens internet etc. je les balancerai sur ce site. Merci de ta proposition.

8. Aissa CHIKH 12/02/2011

J'ai entendu dire qu'une enquête a été ouverte sur les dépenses de Benboulaid, Ouada et Beloucif, j'espère qu'ils ....

je l'espère!
L'Administrateur.

9. le Benboulaid 08/03/2011

je reponds à tous les appels telephoniques je lis mes mails et j'y reponds , je veux dire par là que je suis tout ouie aux critiques , aux remarques , je peux me tromper , mais en matiere de conseil national , ou de mes ambitions , ca serait preferable de connaitre toutes les versions , pour juger equitablement . mais si le parti-pris est inconditionnel, je ny peux rien.je lis meme les insultes (armes des......)
mail;binbouk@yahoo.fr , tel/0661521286
absolument rien à cacher.

Ok,
puisque vous n'avez rien à cacher, pourquoi:
1- refusez-vous de donner le montant que vous avez payer à Aicha OUADA pour la location de son ancien bureau?
2- refusez-vous de faire adopter les décision par le conseil national?
3- vous obstinez-vous à rester président du conseil national?
4- refusez-vous de vous prononcer sur le nouveau code des marchés (en son chapitre "concours d'architecture"
5- vous attaquez-vous au conseils locaux pour des motifs qui s'appliquent à vous en 1er: bilan, assemblée générales, etc etc, alors que le conseils national est dans une situation de kata?
Aussi, s'il vous plait, expliquez-nous:
1- c'est quoi un ordre professionnel?
2- c'est quoi un conseil de l'ordre?
3 -c'est quoi la différence entre une résolution et une décision?
4- c'est quoi un procès-verbal de réunion?
5- c'est quoi la différence entre un B.E.T. et un architecte? Ou plutôt c'est quoi un B.E.T.?
5- pourquoi vous appelez-vous (ainsi que OUADA) directeur général de B.E.T.?

Enfin, savez-vous lire un texte de Loi, un texte réglementaire ... et le comprendre?
P.S.: Pourquoi publiez-vous votre n° de tél aujourd'hui que n'importe qui peut l'avoir du net alors que que vous refusiez de répondre aux appels du temps où vous avez cru être nommé ministre?
Bonne journée.
L'Administrateur.

10. Med Laid 09/03/2011

Enfin, il se découvre "le benboulaid" mais apres qu'on l'a dégagé! ya benboulaid, que vaut ton n de tél aujourdhui: rien!
ton email aussi
tu n'es plus president,
rak khrit fiha, bahdelt allez ...
digage darreg wajhek!

11. Said Amir 10/03/2011

Tient tient, il veut qu'on le croit alors:
combien il a gagné de:
- loyer payer à ouada?
- indemnités payées à bouhired?

12. elmoudjahid 13/03/2011

http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/10011

13. liberté 13/03/2011

http://www.liberte-algerie.com/edit_archive.php?id=152269

14. le soir d'Algérie 13/03/2011

http://www.algeriesoir.com/algerie-presse/120311-programmes-de-construction-de-logements.html

15. Architectes de la région d'Alger 15/03/2011


A ces architectes qui nous communique ce jour d’aujourd’hui par voie de presse (El Watan du 15 mars 2011), après consultations par téléphone & mails, nous, architectes agréés établis dans la région relevant du Conseil local de la région d’Alger répondons ceci :
Hchouma Alikoum, un peu de pudeur, Mesdames & Messieurs :

• Parmi vous je relève le nom de Achour MIHOUBI, le 1er Président du Conseil national (C.N.O.A.), Larbi MERHOUM 2eme Président du Conseil local d’Alger, leurs épouses & autres associés ainsi que quelques noms qui sont anonymes
Dans le « communiqué » qu’ils signent (je me demande en quel qualité ?) ils s’octroient des prérogatives que même le Président de la république n’a pas :
- Déclare constater le disfonctionnement de l’ordre des architectes sans pour autant dire à celui qui les rabaisse jusqu’à les convoquer en « assemblée générale » par SMS :
a- Dix (10) sur quatorze (14) membres du Conseil national ont décidés de vous démettre des fonctions de Président : Alors ayez l’intelligence (comme Achour MIHOUBI en 1998) de dégager !
b- Quelle est cette démarche que vous initiez dans l’intérêt de l’ordre des architectes et de ces derniers alors que vous n’êtes même pas capable de LIRE la Loi & vous y soumettre ?
c- Présentez nous votre diplôme d’architecte !
- Déclarent constater que l’Ordre des architectes est DÉFINITIVEMENT dans une impasse structurelle alors :
a- Le Conseil national a procédé au réaménagement de son bureau pour reprendre en charge ses missions & sortir de l’impasse créée & entretenue par ces mêmes membres dits « non démissionnaires du bureau du conseil national » :
• En dehors de ces Benboulaid, Ouada, Loucif qui a démissionné du bureau ?
• Vous ne faites, mesdames & messieurs –tout comme ces éléments que vous soutenez aujourd’hui- même la différence entre le Conseil national & son bureau !
• Pourquoi, le Benboulaid Président-Zorro n’a-t-il pas fait procéder au Conseil national le remplacement des membres démissionnaires comme le prévoit la réglementation (qu’il est incapable de comprendre !) !
• Pourquoi s’attaque-t-il aux Conseil locaux des régions alors que c’est lui qui a un problème au sein du conseil national ?
• Pourquoi n’avoir pas rappelé à :
M. K. BENBOULAID que si le CLOA de Batna est défaillant, il l’est par conséquent lui aussi !
A. OUADA que si le CLOA d’Alger est défaillant, elle l’est par conséquent elle aussi !
M. LOUCIF que si le CLOA de Constantine est défaillant, il l’est par conséquent lui aussi !
M. DOB que si le CLOA de Ghardaïa est défaillant, il l’est par conséquent lui aussi !
• Pourquoi ne pas demander à ces dame & Messieurs de rendre compte de leurs bilans notamment financier (encore faut il qu’ils sachent les établir) dans lequel on relèvera qu’ils ont loué l’ancien cabinet de Aicha OUADA à cent vingt mille dinars algériens (120.000 DA) par mois & qu’ils ont payé cash cinq (5) ans sans avoir une résolution du Conseil national les y autorisant ? Un simple calcul d’écolier fera relever qu’il y a là de quoi acheter un siège !
- Déclarent prendre acte de la défaillance du CLOA d’Alger sans se dire que le CLOA d’Alger, d’aujourd’hui, est quant même, mieux géré que celui du temps de L. Merhoum & A. Mihoubi !
- Et se donne même le pouvoir de se réunir une autre fois en « assemblée générale extraordinaire » pour procéder à la dissolution du CLOA d’Alger. Rien que ça !
Allons, Mesdames & messieurs,
- vous qui êtes sensé avoir fait des études universitaires,
- vous qui êtes sensé gérer des grands projets à gros budgets,
Reprenez-vous car :
A la prochaine soit disons « assemblée générale ordinaire ou extraordinaire » nous seront présents et :
1- Nous vous apprendrons que vous n’avez pas qualité pour nous communiquer quoi que ce soit !
2- Nous vous rappellerons qu’un architecte ne peut êtes convoqué !
3- Qu’une Assemblée générale ne peut êtres convoquée que par le Président du Conseil local de la Région d’Alger à savoir –jusqu’à son changement légal- Le Confrère K. Ladjouze ou le Président du Conseil national qui n’est plus M. K. Benboulaid & dans les formes requises par la réglementation !
4- Demanderons les pourquoi A. Mihoubi a été démis de ses fonctions de Président de Conseil national en 1988 !
5- Débonderons notre dignité d’architectes quant à ces pratiques immoraux de K. Benboulaid, A. Ouada, M. Loucif, M. Dob …
6- Demanderons qui a payé ce dit « communiqué » & avec quel argent !
7- Demanderons à ces ex membres du bureau de Conseil national de restituer les sommes dépensées illégalement (voyages, hôtels, cadeaux, location du siège, etc.
8- Et plein d’autres choses …

16. Slimane HO 15/03/2011

Entierement d'accord avec vous.
benali & Moubarek ont dégagé, alors les benboulaid, Ouada et beloucif....

17. LE COURIER D ALGERIE 24/03/2011

SELON LE PRÉSIDENT DU CONSEIL DE L'ORDRE NATIONAL DES ARCHITECTES
1 000 à 1500 nouveaux diplômés chaque année
Le Conseil de l'ordre national des architectes (Cnoa) qui vient d'être renouvelé dans sa composante, a tenu hier, une conférence- débat au forum d'El Moudjahid. Sous le thème « Le programme d'action de l'ordre pour le mandat qui vient de s'ouvrir ». Atmane Touileb, président du Conseil de l'ordre national des architectes, a présenté le programme et le plan d'action au terme de son mandat, ce programme qui prévoit, selon le conférencier, la tenue d'un congrès électif avant la fin de l'année courante. L'orateur a précisé à cet effet, que ce conseil s'est confié comme mission principale, l'éthique et la déontologie qui régissent la profession de l'architecture. Le président du Conseil de l'ordre national des architectes a tenu a rappeler, d'ailleurs, que ce conseil est composé de 14 membres élus par le congrès parmi les membres des Conseils locaux et du Conseil national sortant pour une durée de quatre années et du représentant du ministre chargé de l'Habitat et de l'Urbanisme. Il a, en outre, souligné que le bureau est l'organe exécutif du Conseil national. Il se compose de six membres élus parmi les membres du Conseil national, un président, deux vice-présidents, un trésorier principal, un trésorieradjoint et un secrétaire général. S'agissant des objectifs du conseil, Atmane Touileb, a noté que ce dernier oeuvre pour faciliter le processus d'installation des architectes ainsi que l'octroi de crédits sans intérêt et leur confier des tâches, surtout lorsqu'il s'agit de 10 et 20 logements. Après avoir rappelé que ce Conseil national a connu une période de crise et de blocage à cause de la défaillance des Conseils locaux de l'ordre des architectes, Atmane Touileb a affirmé que «le congrès que nous prévoyons avant la fin de l'année 2011, nous permettra des débats plus larges de l'avant-projet relatif à la maîtrise de l'oeuvre architecturale ». Il a mis l'accent d'ailleurs, sur le rôle de l'architecte et la nécessité de lui attribuer une certaine liberté et la valorisation de son oeuvre architecturale. Il a accentué enfin sur la nécessité d'impliquer l'architecte dans l'élaboration des cahiers des charges. Le conférencier a précisé, par ailleurs, que l'installation d'un Conseil local dans chaque wilaya permettra, entre autres, de se rapprocher davantage des architectes ». Le président du Conseil de l'ordre national des architectes, a estimé que « 1 000 à 15 000 architectes arrivent chaque année sur le marché du travail, ce nombre important de cette catégorie nécessite une prise en considération par le ministère de l'Habitat et de l'Urbanisme ». Atmane Touileb, a saisi l'occasion pour lancer un appel aux architectes pour venir récupérer leurs actes d'inscription auprès du conseil.
Louisa A.R.

18. HORIZON 24/03/2011

23 March 2011 11:00:00

Safia D.

Nouvellement reconstitué, le Conseil national de l’Ordre des architectes appelle les architectes bénéficiaires des dispositifs pour la promotion de l’emploi dans le cadre de l’ANSEJ et la CNAC, de se rapprocher des conseils locaux de leurs wilayas respectives.Les institutions concernées sont tenues d’accorder aux jeunes architectes intéressés, tout l’intérêt requis en les informant sur la réglementation en vigueur relative aux procédures d’installation. Récemment élu, à la tête de cette institution, qui comptait lors du précédent mandat 5000 architectes sur un effectif de 12.000, le président du Conseil, Athmane Touileb, l’a annoncé hier au Forum d’El Moudjahid. Il a appelé les architectes à se rapprocher des conseils locaux des régions(au nombre de sept), pour le retrait des extraits d’inscription au tableau pour ceux qui ne l’ont pas encore. Il a, d’autre part, insisté sur le dépôt des dossiers d’inscription au tableau pour les détenteurs des attestations de stage qui désirent s’inscrire au tableau. Invité au forum, pour la présentation du programme du conseil au titre des deux prochaines années, l’expiration du mandat devant avoir lieu fin 2012, le président du conseil a tenu à souligner que l’architecte est devenu la cible pour couvrir l’incompétence et la mauvaise gestion des projets. Il compte entreprendre la définition de son programme d’action notamment la question des conditions d’exercice de la profession d’une manière générale. Le conférencier vise la relation entre des architectes avec les opérateurs publics, conformément à la législation et la réglementation en vigueur, quant au concours d’architecture, les modalités de passation des contrats d’architectes.« L’organisation de la profession est nécessaire », a souligné M. Touileb, estimant qu’il est temps de lever tout genre de contraintes et mettre en place des mécanismes de facilitations et leur assurer un plan de charge. «Il serait judicieux de soutenir les architectes, en leur confiant des projets (ne dépassant pas les 20 logements) et leur octroyant des aides sans intérêts », a-t-il proposé. Le conseil se penchera prochainement sur le dernier code des marchés publics et sur le cahier des charges régissant la profession. Selon M. Touileb, l’architecte doit retrouver sa place dans l’équipe pluridisciplinaire qui gère l’activité et élabore les études d’urbanisme. Le conseil rappelle, à cet effet, aux opérateurs privés et publics que la réussite de la réalisation de leurs projets urbains et immobiliers est conditionnée par l’exercice de l’architecte de sa profession dans la liberté et la dignité.

19. karim 26/03/2011

tout d'abord je tiens a saluer tout mes confreres de la profession d'architecte , permettez moi de vous faire savoir une chose que monsieur touileb n'a pas été elu comme president de cnoa mais designé par le ministre de l'urbanisme ainsi que ces membre pour faire face a l'actuel president de cnoa a savoir mer benboulaid qu'est reste en vue de la regelementation le president legitime de ce fait mer touileb ainsi que ses associe se verse dans le faux et usage du faux et il risque gros vis a vis de la justice , ceci dit et je m'adresse directement a monsieur touileb et je lui conseil de se retirer dignement de cette mascarade avant qu'il soit trop tard et dire aussi a monsieur le ministre de ne pas se mele des affaires de l'ordre parceque nous sommes independant et libre d'ou fonction liberale .

Toz et Toz ya Jahel!
savez vous au moins ce qu'est un ordre des architectes? Non biensur!
savez vous ce qu'est un conseil de l'ordre, non buiensur!
Alors lisez sur ce même site les écrit de votre Benboulaid à Azedine BELAHCENE! Chiche!
L'Administrateur

20. karim architecte libre 29/03/2011

monsieur l'administrateur tu induit en erreur certains architectes qui croient en ton mensonge je sais que tu defond mer touileb c dans ton interet personnel mais pas pour le metier si tu avais l'audace comme tu en ecris pourquoi tu ne l'as pas fait lors des assemblés generales extraordinaire en parlant directement a l'assistance qu'etais presente dans la salle .

Je ne vous ai jamais permis de me tutoyer, cher Monsieur, même si vous vous dîtes mon confrère!
Quant à mes opinion, je les ai toujours défendu en public, dans les réunions & surtout lors des assemblée générales & des Congrès, séminaires, colloques ...
L'Administrateur.

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×